la peintureuhhh que j'aimeuhhhhhh

Publié le par Anaëlle

J'espère que quand vous lisez le titre de ce post vous le chantez sur l'air de Johnny, hein! Il ne saurait en être autrement, je vous prie!

 

Bon, alors voilà : je sais, c'est mon troisième billet de la journée, mais comme mon travail se prête à ça, que je suis un peu obligée d'être sur le web souvent, et que là, je suis dans un endroit où on ne peut faire que surfer, parce que pas de logiciels pour travailler (non mais je ne vous dirai pas ce que je fais, juste que parfois on joue avec un collègue à celui qui va le moins bouger ( à comprendre, jeu de fonctionnaires postés devant l'ordi conscients d'en être et qui exagèrent les "on dit" sur ce fabulaux corps des métiers)). Alors voilà! En plus, j'ai pas osé dire à mes proches que j'avais commencé à blogguer, parce que y a pas grand chose pour l'instant!!

Alors j'étoffe.

Je ne parlerai pas des superbes robes que je me suis trouvées la semaine dernière chez H&M, à un prix astronomiquement bas, même pour tois robes, mais d'un peintre que je connais depuis mon enfance : SIUDMAK.

Mon papa étant très fan de science fiction, j'y baigne depuis toujours. J'ai d'ailleurs un nombre conséquent du genre dans mes pauvres bibliothèques surchargées, et j'en lis depuis que je sais lire pratiquement. ( Pareil pour les BD : le C.E. de mon père est très vaste et , entre autres, Moëbius était sur mon chevet régulièrement)

 

Revenons au sujet de base : je ne sais pas si quelqu'un a déjà utilisé cette expression pour parler de l'Oeuvre de Siudmak, et je n'ai pas trop envie de chercher sur ce sujet, aussi, je dis que c'est de l'yper réalisme fantastique.

Pour ceux qui pensent ne pas le connaître, vous vous trompez! à moins que vous n'ayiez jamais feuilleté un de ces folios argentés marqués "SF", en effet, vous ne le connaissez pas. Pour les autres, Siudmak est l'un des plus grands illustrateurs de couvertures de ces livres. On a en couverture une de ses peintures, que l'on retrouve en format carte postale derrière celle-ci, et on peut la détacher, la garder précieusement, ou s'en servir comme marque-pages.

 

Wojtek-Siudmak-Genese.jpg

 

 

Celle-ci était sur un livre de Heinlein, titré Les vertes collines de la Terre.

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai volé la carte postale à mon père quand j'avais 5 ans je crois, parce qu'elle me fascinait : j'ai même dessiné derière (je l'ai toujours et donc je vous le dis c'est pas du blabla) plusieurs fois : collé et recollé du papier blanc pour dessiner dessus tout le temps.

 

Bref, je la mettais dans mon journal intime, je ne vois pas pourquoi je ne la mettrais pas sur mon blog!

 

 (?)

 

 

 

Ensuite il y a ses dessins à la mine de plomb : quelque chose de léonardesque, ou de rembrandtesque rendent ceux-ci abracadabrantesques en tout cas. J'adoooore la sensualité des corps : il maîtrise l'anatomie humaine parfaitement!! Certes, d'aucuns diront que ça fait léché, et je dis oui, c'est vrai, mais dans la lignée de Dali, pour un réalisme à tomber, il faut bien ça. En tout cas, ça ne me paraît pas plat du tout...

 

 

 

 

farmer-memoiresgrandrith1-leseigneurdesarbres.jpg   s113.jpg   s21.jpg

  

Publié dans Peinture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
si si moi je veux que tu nous parles de tes robes que tu as acheté chez H&M pour pas cher du tout!!!<br /> si te plé!! :)<br /> mdr
Répondre